Presse

Armide de Lully, Potsdam (Allemagne), Musikfestspiele, 22 et 23 juin 2016

 

«  …L’acoustique parfaite de l’Orangerie de Sans-Souci ne fait jamais regretter l’effectif restreint des Folies françoises, tant Patrick Cohën-Akenine soigne les couleurs, le phrasé, la respiration, mais d’abord l’arc vivant du théâtre (le clavecin de Béatrice Martin y contribue) ». Diapason

 article Armide Diapason spt16

 

24 Violons du Roy, Prague (République tchèque) mars 2017

 

«  Patrick Cohën-Akenine, directeur artistique de l’Ensemble Les Folies Françoises,  virtuose du violon et chef d’orchestre, nous revient en mars.  L’Ensemble, très prisé pour son approche innovante de l’interprétation comme de sa programmation, avait été présenté l’année dernière avec grand succès, lors de soirée d’ouverture des Fêtes d’été de musique ancienne de Prague » . Harmonie magazine

 

 

Arias oubliés, Amilly,  Eglise Saint-Martin, mars 2017

 

«  L’émotion était bien présente dans l’église Saint-Martin…  Sous le charme de la voix des anges… »   L’Eclaireur du Gâtinais 

 

 

Anniversaire Telemann….Orléans, Salle de l’Institut,  2016

 

«  …Les cinq virtuoses des Folies françoises ont interprété avec beaucoup de talent des pièces extraites de Essercizii Musici de Georg Philipp Telemann, autodidacte et multi-instrumentiste » . La Nouvelle République